Adhérer à la Protection supplémentaire, c’est être prévoyant.


En tant qu’infirmière ou infirmier, vous voulez ne jamais recevoir de plainte concernant des soins que vous avez prodigués. Si vous êtes prévoyant et adhérez à la Protection supplémentaire, vous pouvez être admissible à l’assistance de la SPIIC en cas de plainte auprès de votre Collège ou organisme de réglementation. 

Sauter l’intro - Adhérer à la Protection supplémentaire!

Pourquoi la SPIIC a-t-elle créé la Protection supplémentaire?

  • Pour faciliter l’accès du personnel infirmier à l’assistance juridique en matière d’enquête réglementaire. 
  • Les services juridiques, que vous vous procurez par vos propres moyens à la réception d’un avis de plainte, vous coûteraient généralement entre 200 $ et 650 $ par heure. En plus de cela, le coût de la représentation juridique peut atteindre des dizaines de milliers de dollars.  
  • Vous vous demandez si vous avez déjà une assistance? Communiquez avec votre syndicat d’infirmières et infirmiers.

À propos de la Protection supplémentaire de la SPIIC

En tant que bénéficiaire de la SPIIC déjà admissible aux services de base, notamment la protection en matière de responsabilité professionnelle, vous avez l’option de faire une demande d’adhésion à la Protection supplémentaire afin d’élargir les circonstances dans lesquelles vous pouvez solliciter l’assistance de la SPIIC.  La Protection supplémentaire vous rend admissible à :

  • Une assistance juridique en matière réglementaire (plaintes déposées auprès de votre organisme de réglementation) : 
    En adhérant à la Protection supplémentaire, vous serez admissible à une assistance juridique dans le cadre d’une enquête à la suite d’une plainte déposée auprès de l’organisme qui réglemente l’exercice de la pratique infirmière dans votre province ou territoire. On considère qu’une plainte fait l’objet d’une enquête tant qu’elle n’est pas rejetée, réglée à l’amiable, résolue sur décision du comité des plaintes, ou entendue dans le cadre d’une audition devant un Conseil de discipline ou un Comité d'aptitude professionnelle. Cette assistance juridique est discrétionnaire et est accordée au cas par cas.
  • Une assistance juridique lors des auditions disciplinaires :  
    Cette protection inclut les plaintes pour lesquelles vous avez déjà reçu l'assistance de la SPIIC pendant la phase d’enquête et qui ont déjà été officiellement entendues dans le cadre d’une audition devant un Conseil de discipline, une Commission d'enquête, un Comité d'aptitude professionnelle ou un tribunal équivalent. Ce service est fourni grâce à un partenariat avec un assureur. Une limite de 50 000 $ s’applique.

Détails supplémentaires :

  • Ce qui est généralement inclus : 
    • les conseils juridiques et la représentation juridique,
    • le coût de la preuve d’expert, si la preuve d’expert est nécessaire;
    • les frais que vous devez rembourser à l’organisme de réglementation, si cela est ordonné au terme d’une audition disciplinaire et inclus dans la police d'assurance.
  • Ce qui est généralement exclu :
    • l’assistance en matière de procédures d'assurance de la qualité,
    • l’assistance dans le cadre d’appels ou de demandes de révision judiciaire,
    • le paiement d’amendes qui pourraient être imposées à l’issue du processus,
    • d'autres frais liés aux évaluations médicales ou professionnelles, aux réparations imposées à ou acceptées par l’infirmière ou l’infirmier, aux cours ou formations, aux dépenses personnelles pour rencontrer un avocat, assister à une réunion au siège de l’organisme de réglementation ou à une audition.
    • La Protection supplémentaire de la SPIIC ne constitue pas une source de financement en sus de l’assistance obtenue auprès d’un autre fournisseur dans le cadre d’une plainte déposée auprès d’un organisme de réglementation, d’un appel ou d’une révision judiciaire liée à une procédure réglementaire. 

Conditions d'admissibilité

Il y a des conditions préalables à l’admissibilité à l’assistance dans le cadre de la Protection supplémentaire :

  • Vous devez être bénéficiaire de la SPIIC.
  • Vous devez détenir un permis d'exercice ou une inscription en vigueur au moment où surviennent les événements qui donnent lieu à la plainte ou à une enquête.
  • Votre demande d’adhésion à la Protection supplémentaire de la SPIIC doit être acceptée.
  • Votre adhésion à la Protection supplémentaire doit être en place à la survenance et pendant toute la durée de l’incident qui a donné lieu à la plainte ou à l’enquête. Si la plainte ou l’enquête relève de plus d’un incident ou d’une conduite de nature répétitive, vous devez avoir une adhésion à la protection Protection supplémentaire en place lorsque chaque incident est survenu ou pour toute la durée de la conduite qui a occasionné la plainte ou l’enquête.
  • Enfin, votre adhésion à la Protection supplémentaire doit être en vigueur lorsque la plainte est déposée auprès de votre organisme de réglementation.

Coût de la Protection supplémentaire

En 2019, la cotisation annuelle pour la Protection supplémentaire de la SPIIC est de 105 $ plus les taxes applicables (TPS/TVH).

NOTE : La période de protection est établie en fonction de l’année civile. La protection commence le jour même de la demande d'adhésion ou après, selon les dates de protection que vous avez choisies, et prend fin le 31 décembre.

Adhérer à la Protection supplémentaire de la SPIIC

Pour adhérer à la Protection supplémentaire de la SPIIC, veuillez répondre aux questions suivantes:


Q. Quelle est votre province ou territoire principal d’exercice infirmier




Contactez-nous